La calzone : bien plus qu’une pizza !

Sommaire

À l'origine, la calzone est une nourriture de rue, originaire d'Italie, plus précisément de Naples. Si l'on pense à certaines préparations traditionnelles italiennes, la grande majorité d'entre elles nécessitent une assiette et/ou des couverts. La pizza peut être une exception, mais n'oubliez pas que dans son pays d'origine, elle est généralement consommée entière. Les tranches ne font pas partie de la tradition. Parce qu'il est facile de conserver les garnitures au chaud et qu'elles ne sont pas arrosées puisqu'elles sont enfermées dans la pâte, la calzone est d'abord devenue le plat idéal à manger lorsque les gens se promènent dans les rues de Naples, entre le travail, le domicile ou la rencontre avec des amis.

Les subtilités de la calzone

Il y a deux choses à prendre en compte lors de la cuisson de la calzone.
  • La pâte : un aspect intéressant de la calzone est qu'elle est préparée avec la même pâte que la pizza, ce qui explique les nombreuses comparaisons entre les deux plats. La différence est que dans ce cas, il faut le plier pour lui donner cette forme de croissant avec la garniture à l'intérieur. En revanche, bien qu'elle puisse également être cuite au four, la calzone classique est préparée dans l'huile et frite.
  • La garniture : bien qu'une bonne pâte puisse être délicieuse et avoir une texture spectaculaire, l'âme et l'esprit de la calzone se trouvent à l'intérieur, dans la garniture. On y trouve toutes sortes de combinaisons de saveurs sucrées et salées. Il existe de nombreux mélanges, certains plus classiques (comme la ricotta avec du fromage et des légumes) et d'autres qui utilisent des ingrédients peu courants dans la cuisine italienne (comme toute idée hawaïenne avec de l'ananas).

La pâte à pizza : un véritable Art

La première étape pour commencer à cuisiner une calzone est de penser à la pâte. Bien qu'il soit possible de se procurer une pâte préparée à l'avance, une bonne idée est d'en faire une activité familiale ou amicale et de la fabriquer soi-même. La préparation de la pâte est très amusante, c'est pourquoi nous aimerions vous parler de quelques astuces lors de la préparation de la pâte. Il faut laisser reposer la levure : lorsque nous mélangeons la levure avec le sucre et l'eau tiède (il est très important qu'elle soit tiède, plutôt que froide ou chaude), nous devons laisser la levure commencer à travailler. Il suffit de le laisser reposer pendant 5 à 10 minutes, jusqu'à ce que quelques bulles apparaissent. Si nous utilisons une machine, ajoutez la farine petit à petit : pour que tous les ingrédients soient correctement intégrés, il est nécessaire de pétrir et de remuer vigoureusement pour y parvenir. Cela peut être fait à la main ou à l'aide d'un batteur électrique muni d'un crochet spécial pour la pâte. Dans ce dernier cas, il est préférable d'avoir la levure dans le bol et d'ajouter la farine en plusieurs fois.
  • Pétrir, pétrir et pétrir
Même si nous utilisons un batteur électrique pour mélanger les ingrédients, ce qui est très utile, à la fin nous devons toujours pétrir avec nos mains pour obtenir cette boule de farine parfaite. Nous ne pouvons pas oublier de fariner la table ou la surface sur laquelle nous allons travailler pour éviter que la pâte ne colle. La texture idéale : nous voulons que la pâte soit collante et compacte, c'est-à-dire qu'elle ne doit pas se défaire. Si nous voyons qu'elle est trop liquide ou qu'elle se défait facilement, nous pouvons ajouter un peu de farine. En revanche, si l'on constate qu'elle est trop sèche ou trop dure, un peu d'eau peut résoudre le problème. Notre objectif est d'obtenir une pâte lisse et souple. Une fois le mélange prêt, il est indispensable de le laisser reposer dans un saladier recouvert de film alimentaire et d'un peu d'huile d'olive. Il faut le laisser dans un endroit chaud ou tiède jusqu'à ce qu'il double de volume. Cela prend entre une et deux heures.
  • Bien étaler la pâte
Avant de l'utiliser, il est nécessaire de l'étaler avec un rouleau à pâtisserie. La technique consiste à le faire du centre vers l'extérieur, en veillant à l'étirer de tous les côtés.
  • Une pâte qui a du goût
Lors de la préparation de la pâte, il est bon d'ajouter une cuillère à café d'un assaisonnement ou d'une épice à la farine. Vous pouvez par exemple ajouter du sucre, de l'origan, du poivre, de l'ail en poudre ou toute autre saveur que vous souhaitez donner à cette partie de la calzone.

Types de calzone et idées de garniture

Même si nous avons la meilleure pâte de l'univers, le véritable esprit de la calzone se trouve à l'intérieur. Il existe de nombreuses options pour la préparer, mais deux ingrédients sont indispensables pour une garniture italienne classique : la ricotta et la mozzarella.
  • Traditionnel et simple : il s'agit de la farce dont nous venons de parler, sans légumes, ni autres fromages, ni jambons, ni viandes, ni sauces. Juste de la ricotta et de la mozzarella.
  • Salami, fromage et concentré de tomates : avec cette idée, nous commençons à ajouter du jambon et une crème de tomates, ce qui donne une autre texture à cette calzone. Le fromage fondu est la touche finale de cette délicieuse garniture. Un peu de poivre ajoute de la personnalité.
  • Bacon et champignons : un bon mélange auquel vous pouvez ajouter d'autres légumes, comme l'oignon et le paprika. Ici, c'est une bonne idée d'utiliser la ricotta et la mozzarella.
  • Epinards et ricotta : Cette combinaison est un véritable classique parmi les calzones les plus purement italiens. Dans sa forme traditionnelle, il n'a ni sauce ni viande, mais on peut y ajouter un peu de poulet, ce qui fonctionne parfaitement.
  • Les légumes comme protagonistes : le fromage et les légumes vont souvent bien ensemble, c'est pourquoi les utiliser comme garniture pour une calzone adaptée aux végétariens est une excellente idée. Une combinaison de ricotta, mozzarella et parmesan, avec de la tomate, des champignons, des oignons, des olives et du paprika semble assez bonne.
  • Jouer avec le tofu : Une bonne idée est de considérer le tofu comme une toile blanche que l'on peut peindre avec des saveurs. Un jeu d'assaisonnements, plus quelques légumes, peuvent donner une calzone exquise.
  • Calzone de la mer : quelques crevettes, avec du poulpe et/ou du calmar, avec une touche de citron et de tomates. Rien que le fait d'y penser nous met l'eau à la bouche.
  • L'hawaïen : c'est toujours un sujet de controverse, surtout si on le rapporte à la cuisine italienne (ils n'aiment pas beaucoup cette combinaison là-bas). Vous pouvez utiliser les ingrédients classiques : ananas, fromage et jambon.
  • Fruits et chocolat : nous avons évoqué la possibilité d'une calzone sucrée. Voici une idée que nous adorons. Quelques fruits coupés, comme une banane avec des fraises, accompagnés de chocolat fondu. Un dessert inoubliable.
  • En fait, la garniture d'une calzone est parfaite pour laisser libre cours à son imagination, essayer de nouvelles choses et combiner des saveurs ou des ingrédients que nous n'utilisons pas habituellement. Les aliments utilisés dans les pizzas constituent une bonne source d'inspiration.
  • Un conseil avant de poursuivre : bien que la garniture puisse être agrémentée de sauces - l'utilisation de concentré de tomates est d'ailleurs très courante - il est préférable de ne pas la rendre trop humide ou liquide. En effet, cela pourrait affecter la pâte, la rendre humide et le fond de la calzone pourrait devenir humide ou se briser.

Assemblage de la calzone

Nous avons maintenant notre pâte et notre garniture, il est donc temps de terminer la préparation de cette merveille de la cuisine italienne.
  • Il suffit d'étaler la pâte en une forme circulaire, mais pas trop fine, nous voulons qu'elle soit un peu épaisse pour qu'elle ne se casse pas lorsque nous la soulevons ou sous le poids de la garniture.
  • On prend la garniture et on divise la pâte en deux moitiés. Étalez la garniture sur une moitié, en laissant quelques centimètres autour du bord.
  • On prend l'autre moitié de la pâte et on recouvre la garniture comme une couverture. Pour s'assurer que l'intérieur ne fuit pas, nous devons sceller le bord. C'est très simple, il suffit de le presser avec les doigts, en s'assurant qu'il colle bien.
  • Il ne vous reste plus qu'à la faire cuire au four, à la faire frire dans l'huile ou à utiliser la friteuse pour cuire votre calzone.
  • Un conseil : on peut badigeonner l'extérieur de la pâte avec un peu d'huile d'olive pour qu'elle brunisse pendant la cuisson, ce qui lui donne une couleur et une texture plus attrayantes, mais aussi une saveur plus riche.
Zoom sur la spécialité écossaise des Scotch Eggs !
Quelles spécialités culinaires goûter en Écosse ?